Dom Juan ou le Festin de Pierre - Acte 5, Scène 5

Don Juan et Sganarelle sont confrontés à un spectre qui avertit Don Juan de sa perte imminente s'il ne se repent pas. Malgré la peur de Sganarelle, Don Juan refuse de se repentir et décide de se confronter au spectre avec son épée. La scène anticipe la mort qui plane au dessus de Don Juan.

Le spectre

Le spectre
Un fantôme

Sganarelle

Sganarelle
Le valet de Don Juan

Don Juan

Don Juan
Libertin

Version Moderne

Version Originale

Le spectre
Don Juan, il te reste peu de temps pour bénéficier de la clémence divine, et si tu ne te repens pas maintenant, ta chute est certaine.
Don Juan n’a plus qu’un moment à pouvoir profiter de la miséricorde du Ciel, et s’il ne se repent ici sa perte est résolue.
Sganarelle
Vous entendez, Monsieur ?
Entendez-vous Monsieur.
Don Juan
Qui ose dire ça ? Cette voix me semble familière.
Qui ose tenir ces paroles, je crois connaître cette voix.
Sganarelle
Ah, Monsieur, c'est un spectre, je le reconnais à sa démarche.
Ah Monsieur, c’est un spectre je le reconnais au marcher.
Don Juan
Fantôme ou diable, peu importe, je veux voir ce que c'est.
Spectre, fantôme, ou Diable je veux voir ce que c’est.
Sganarelle
Oh, mon Dieu ! Regardez, Monsieur, comme son visage change.
Ô Ciel ! voyez, Monsieur, ce changement de figure.
Don Juan
Non, rien ne peut me faire peur, et je veux vérifier avec mon épée s'il s'agit d'un corps ou d'un esprit.
Non, non, rien n’est capable de m’imprimer de la terreur, et je veux éprouver avec mon épée si c’est un corps ou un esprit.
Sganarelle
Ah, Monsieur, acceptez ces preuves et repentez-vous vite.
Ah Monsieur, rendez-vous à tant de preuves et jetez-vous vite dans le repentir.
Don Juan
Non, il ne sera pas dit que je me repentirai, quoi qu'il arrive. Allons, suis-moi.
Non, non, il ne sera pas dit que quoi qu’il arrive je sois capable de me repentir allons suis-moi.
Molière
Écrit par Molière Follow